40e Championnat d’Afrique : Deux à la suite pour Phœnix

Porté après une jeune garde comblant brillamment le début de tournoi poussif des éléments d’expérience, le club gabonais a remporté ses deux matches, en autant de sorties. Le premier contre Red Star (27-25), samedi. Et le deuxième face à l’USFA (29-19), hier.

Au palais des sports de Treichville, samedi dernier, Phœnix a commencé sa campagne africaine par une victoire. En effet, la formation gabonaise est venue à bout des Ivoiriens de Red Star (27-25), pour son premier match de la 40e édition du Championnat d’Afrique des clubs de handball qui se joue à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Dans le sport, seul le résultat final demeure l’essentiel à retenir à l’issue d’une rencontre. Toutefois, celui enregistré par le champion du Gabon face à son homologue ivoirien a une saveur peu appréciée, au regard de sa prestation en dessous de la moyenne devant un adversaire pourtant largement à sa portée.

Un challenger qui, surfant sur son succès contre l’Union sportive des forces armées (USFA) du Burkina Faso (30-29), la veille, a vraiment fait douter les Gabonais dont le début de la partie a été poussif. Comme le confirme son retard de trois buts (9-12) à la septième minute.

Le score de parité (14-14) à la pause apparaît ainsi comme une illusion pour les joueurs de Phœnix, qui n’ont pas été en mesure de mettre en application le schéma de jeu improvisé par son encadrement technique.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.