12e édition de la Can Total U17 (groupe A) : Gabon-Cameroun

Le coach Bertin Ebwelle Ndingue et ses Lionceaux Indomptables, en battant les Panthéreaux (1-0), samedi dernier, au complexe sportif Michel Essonghe, ont offert un merveilleux cadeau au peuple camerounais qui célébrait, le même jour, les 35 ans de la fête de la Réunification.

Un esprit unitaire qui a fait la force, sur l’aire de jeu, des coéquipiers du gardien de but Essele. Lesquels appliquaient quasiment à merveille le jeu en contre dont la particularité a été les longues balles en direction des deux pointes : Zobo et Messomo Ngah. Qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, en évitant de concéder des buts. D’où la satisfaction de leur entraîneur.

Mais ce triomphe n’a pas été facile face à la contradiction affichée par des Panthéreaux malheureusement inefficaces et brouillons devant le but adverse. Les jeunes Gabonais, qui n’avaient plus rien à perdre et dont le souci était de réaliser un résultat honorable, se lancent résolument à l'attaque d’entrée. Sous l’impulsion de Ndzengue Moubeti, Bekale Biyoghe et autres Miyogho, les Panthéreaux tentent de multiplier des raids offensifs pour faire la différence, en vain. Au contraire. Ils font non seulement preuve de fébrilité devant le but adverse, mais aussi de perméabilité en défense.

MIKOLO-MIKOLO

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.