Dialogue politique 747 : Remerciements au chef de l'Etat

C'est l'une des déclarations fortes enregistrées lors du premier Conseil national de cette structure qui se réclame de la société civile. L'évènement a eu lieu dernièrement à Libreville.

LA "Coalition des associations des jeunes et des femmes du Dialogue politique 747", une structure qui se réclame de la société civile, a procédé, dernièrement, dans la salle des fêtes du lycée privé Assoumou-Corine, à la présentation officielle de son directoire.

C'était à l'occasion de son premier Conseil national. Ce mouvement réunit à la fois des ONG, des syndicats, des associations et certains acteurs politiques non parties prenantes, ayant pris part au Dialogue politique dans sa phase citoyenne.

Le secrétariat national est désormais entre les mains du Dr Fifi-Claire Loembe. Cette dernière a pour mission de réaliser aux ambitions de cette Coalition. Les actions sociales et celles d'ordre politique sont à attendues. Plusieurs objectifs sont donc inscrits à ce titre. Entre autres : défendre les valeurs du peuple, précisément des jeunes et des femmes, sensibiliser les uns et les autres à l'appropriation de certaines dispositions du Conseil de Sécurité des Nations unies, quant à leur rôle en temps de conflits. Des points évoqués lors des assises d'Angondjè. Un accent est également mis sur la jeunesse. Selon la Coalition, elle doit connaître ses droits, devoirs et obligations.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.