Conférence de presse : Pour l’UPG, "il n'y aura pas de nouveau dialogue"

Mathieu Mboumba Nziengui estime que les responsables politiques qui le réclament ont raté l’occasion d’apporter leur pierre à la refonte d’un nouveau cadre institutionnel.

SUITE au rendu des conclusions du Dialogue politique qui vient de se tenir au stade d'Angondjé, l’Union du Peuple Gabonais (UPG), tendance Mathieu Mboumba Nziengui, a organisé une conférence de presse, samedi dernier, à son siège d’Awendjé, dans le 4e arrondissement de la commune de Libreville. C'était pour donner son sentiment sur ce conclave.

Son président se réjouit ainsi des "avancées notables" enregistrées dans la perspective de la consolidation de la démocratie, notamment dans le cadre de la transparence électorale. Répondant ensuite aux détracteurs qui estiment insatisfaisantes lesdites conclusions, Mboumba Nziengui a déclaré que dans une discussion, il est impossible de tout obtenir, car chacun vient défendre ses positions. Malgré tout, a-t-il poursuivi, l’on doit se féliciter des résultats obtenus à Angondjé, notamment l’adoption du vote uninominal à deux tours pour toutes les élections politiques, la fixation du mandat des membres de la Cour constitutionnelle à 9 ans non renouvelable, etc.

La décision d’accorder désormais aux partis politiques des subventions lors des campagnes électorales et référendaires apparaît à ses yeux comme une "avancée fondamentale".

J-C. A

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.