Secteur bois : la SBL remonte à 80 % de ses capacités productives

Secteur bois : la SBL remonte à 80 % de ses capacités productives

En prélude à la célébration, le 1er octobre prochain de la Fête nationale de Chine, l'ambassade de ce pays ami a organisé à l'attention de la presse, une tournée des chantiers des entreprises et organisations chinoises opérant au Gabon. Le constat au terme de cette visite est qu'il y a reprise effective des travaux malgré un contexte rendu difficile par le coronavirus.

Si de nombreuses entreprises chinoises de la filière forêt-bois sont souvent décriées pour des raisons diverses comme le non-respect de la législation, de l'environnement ou du rapport entre salariés gabonais et dirigeants, la Société des Bois de Lastoursville (SBL), à capitaux chinois, se présente par contre comme un modèle. Car elle met l'accent sur la légalité de ses activités, l'aménagement, la gestion durable, la traçabilité, la responsabilité sociétale et la certification FSC.

La crise sanitaire due au coronavirus a fortement impacté ses activités. La production en forêt et en usine a baissé de 40 %. Ce qui a fortement renchéri les coûts de revient et réduit considérablement les revenus.

À l'international, le marché mondial du bois a fléchi, pendant que le prix de vente a chuté. Le transport aérien international et national étant réglementé, les vols suspendus, "nous n'arrivions pas à faire l'achat et l'acheminement des pièces détachées à temps. Ensuite, le taux de panne des équipements et engins a grimpé. Toutes ces difficultés ont impacté et rendu la gestion de l'entreprise très difficile. Nos pertes directes mensuelles sont environ de 600 000 euros" (394,2 millions francs, ndlr), a déclaré Éric Gu, directeur général adjoint de SBL.

En dépit de ces difficultés, la société a relancé sa production. Elle cherche des solutions pour sortir de cette crise, tant sur le plan humain que sur celui de la production. Après la décision du gouvernement d'imposer l'observation stricte des mesures barrières, "notre société a réagi activement, en renforçant la protection de nos employés. Nous distribuons chaque jour des masques, termoflashons nos travailleurs à l'entrée de la base de Libreville et de Lastoursville".



Innocent M'BADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.