Secteur aéroportuaire/Réduction de gaz à effet de serre : ADL primé à Maputo

L'Aéroport de Libreville (ADL), structure privée qui exploite pour le compte de l'Etat les infrastructures de l'aéroport international Léon-Mba de Libreville, a reçu, le 19 octobre dernier, à Maputo (Mozambique), le certificat niveau 2 du programme Airport carbon accréditation (ACA) développé par le très prestigieux Airport council international (ACI).

POUR les responsables d'ADL, « il s’agit d’une reconnaissance internationale qui souligne nos efforts en matière de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre''. Ainsi, l'Aéroport de Libreville se voit honoré pour ses efforts en vue d'inscrire ses différentes activités dans une démarche durable et respectueuse de l'environnement.

Pour le directeur général d'ADL, Jean-Michel Ratron, « le programme ACA dans lequel nous nous sommes engagés comporte 4 niveaux d'accréditation, du moins au plus contraignant. Les niveaux 1 et 2 prennent en compte les émissions de gaz à effet de serre sous notre contrôle direct, tandis qu'à partir du niveau 3, l'exploitant d'aéroport doit intégrer les émissions des tiers (assistants en escale, entreprise de catering...). »

Elle permettra, plus encore à ADL, de suivre et de réduire directement ou indirectement les consommations en électricité et en carburant. La récompense de Maputo place l'Aéroport de Libreville au deuxième rang africain, après celui d'Abidjan.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.