Réouverture : plusieurs opérateurs encore exclus

Réouverture : plusieurs opérateurs encore exclus

À Libreville, au lendemain de l’annonce de la réouverture des restaurants et hôtels faite par le gouvernement mardi dernier, les tenanciers de ces établissements avaient affiché leur satisfaction et rouvert aussitôt pour relancer leurs activités mises en veilleuse depuis mars dernier.

Mais le soulagement chez ces acteurs du tourisme pourrait être de courte durée. En effet, en dehors des hôtels, les conditions ou les critères à remplir pour cette réouverture excluent plusieurs restaurants, notamment ceux ne disposant pas d’une terrasse ou d’un espace en plein air permettant à leurs clients de consommer à l’extérieur. Sont également concernés par cette réouverture, tous les restaurants capables d’aménager ce type d’espace en plein air. Cette disposition spéciale ne permettra certainement pas à la majorité des restaurateurs d’ouvrir leurs portes. La plupart exerçant dans un espace restreint qui ne permet pas la réalisation de travaux d’extension.

Autre question soulevée, c’est celle des motels et des bars qui demeurent fermés jusqu’à nouvel ordre. Les propriétaires des motels s’étonnent qu’ils soient encore concernés par la fermeture alors que leurs clients viennent demander une chambre pour dormir comme cela se fait dans les hôtels. Dès lors, la raison de leur maintien à l’état de fermeture leur paraît ambiguë.

Pour leur part, les tenanciers de bars comprennent bien qu’ils peuvent avoir du mal à gérer leurs clients en cas d’autorisation à rouvrir. Cependant, ils auraient préféré que leur soit interdite la consommation sur place et autorisée la vente à emporter.

Alors qu’ils broient du noir depuis plus de trois mois, les tenanciers des bars et motels estiment qu’ils auraient pu bénéficier également de la compréhension du gouvernement en leur donnant l’autorisation d’exercer sous certaines conditions. A l’image des restaurants et hôtels.



G-M. NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.