Tourisme : les promoteurs au bord de la banqueroute

Tourisme : les promoteurs au bord de la banqueroute

L’apparition du Covid-19 au Gabon et les mesures arrêtées par les pouvoirs publics, afin de contenir sa propagation, ont fortement plombé la branche tourisme. En effet, plusieurs structures ayant pignon sur rue ont été contraintes à la fermeture.

Située dans la zone du Cap-Estérias, la Baie des Tortues est présentement méconnaissable, en attendant la reprise optimale de ses activités. Toute la panoplie de prestations qui drainent d’ordinaire du monde vers cet espace magnifique – à savoir les balades en forêt, les excursions à la plage dans le cadre de la contemplation des tortues, le jet-ski –, ont été gelées. L’hôtel dont dispose le site a été fermé et seul 5% du personnel s’occupait encore de l’entretien il y a peu. Le gros des 75 employés environ ayant regagné Libreville.

Jusqu’à ce jour, le promoteur arrivait encore à payer 50% du salaire de base aux effectifs en congé technique. Mais à ce rythme, les personnels entrevoyaient déjà très mal l’avenir.

Situé lui aussi dans la commune d’Akanda, le Cap Caravane a dû également fermer ses portes. La difficulté majeure à laquelle il fallait immédiatement faire face était le paiement des fournisseurs avec qui la structure est en affaire depuis de longues années.

Selon Danielle Louembe, responsable d’exploitation : "Nous étions à bout de souffle, même pour garantir les salaires. Le seul avantage que nous avions est le fait que le promoteur soit également propriétaire des lieux. Dans le cas contraire, ce serait la banqueroute depuis le début de la crise sanitaire."



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.