Réhabilitation du chemin de fer Transgabonais : L'AFD accorde un prêt de 61 milliards de francs à l'Etat

Le ministre de l'Economie, Régis Immongault, le directeur de l’agence régionale de l’Agence française de développement (AFD), Yves Picard et l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux, ont paraphé, hier, une convention de prêt.

CE prêt a pour but de financer la réhabilitation des 710 km de chemin de fer Transgabonais pour un montant de 61 milliards de francs.

« La finalité de ce projet dont le coût global est de 217 milliards de francs, est de rénover cet axe de transport et de communication entre la capitale Libreville et l'intérieur du pays, dans un souci de désenclavement de cette zone et de développement de son potentiel minier national », a expliqué l'ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux.

Selon l’AFD, cette convention permettra également de redresser la situation opérationnelle et financière de la Société d'exploitation du Transgabonais (Setrag), par le rétablissement du niveau de service de la ligne et de la qualité de gouvernance de cette entreprise.

Pour le ministre Régis Immongault, « ce chemin de fer va permettre d’avoir une quantité plus importante du nombre de flux de transport entre Libreville et Franceville et les gares intermédiaires ».


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.