Registre de commerce et du crédit mobilier : innovation

Dans le cadre du déploiement de la solution logicielle intégrée de gestion des fichiers locaux et nationaux dans l'espace OHADA soutenue par la Banque mondiale, le secrétaire général du ministère de la Justice, Pascal Nzemba, a procédé mercredi dernier, en matinée, au lancement des activités du comité de pilotage de ce projet.

Le secrétaire général a salué à cette occasion les efforts du secrétariat permanent de l'OHADA, qui ne cesse de veiller à la concrétisation de ce programme consistant à l'informatisation du registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM) au Gabon.

"Le déploiement de ce logiciel dans les juridictions locales du Gabon nécessite un appui technique et financier. Cela passe par l'acquisition de divers équipements additionnels, la conduite au changement, la poursuite du renforcement des capacités que la Banque mondiale se propose d'apporter à travers le projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC)", a-t-il souligné.

En s'appropriant cet outil économique, il est indispensable, a-t-il insisté, d'instaurer un climat de confiance entre les opérateurs économiques. La mise à jour régulière d'informations fiables consultables à distance, constitue un outil efficace de nature à favoriser l'investissement direct étranger et le développement des exportations.

JM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.