Projet numérique e-Gabon : L'incubateur des start-up pourrait démarrer fin février 2018

Alain-Claude Bilie-By-Nze a visité mardi dernier, à Libreville, les locaux devant abriter l'incubateur gouvernemental des start-up et évalué, par la même occasion, l'état d'avancement des travaux de ce qui constitue la composante numérique du projet e-Gabon, financé par la Banque mondiale, à hauteur de 54 millions de dollars USD.

Pour une optimisation du fonctionnement de cette future plateforme d'incitation à la création des entreprises numériques, le gouvernement cherche à attirer des majors, à l'exemple de Total, pour être parties prenantes à cet incubateur. Le ministre d'Etat, Alain-Claude Bilie-By-Nze s'est prononcé là-dessus : « L'incubateur des start-up va fonctionner comme une société d'exploitation avec des capitaux propres. Bien sûr, l'Etat sera représenté au sein du conseil d'administration de l'incubateur par la Société du patrimoine et des infrastructures numériques (SPIN, ndlr). »

D'ores et déjà, les autorités se fixent la date de fin février 2018 pour l'ouverture de l'incubateur. « Le directeur général de l'incubateur a été recruté et des missions précises lui ont été assignées », a ajouté le membre du gouvernement.


I.M'B


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.