Conférence-débat de l'UFGSE à l’Institut français : La nature des conflits religieux dans le monde

Enseignante à l’université St-Joseph de Beyrouth (Liban) et maître de conférence associée à l’université Lyon 3 (France), la conférencière, Leila Rezk, a dressé un panorama à la fois historique, géographique et philosophique des problèmes religieux qui secouent la planète.

UNE conférence traitant d’un sujet d’une extrême actualité a fortement impressionné l'assistance présente dans la salle Madeleine-Renaud, comble, de l’Institut Français (IF) de Libreville, récemment. Leila Rezk, docteur en histoire du droit, enseignante à l’université St-Joseph de Beyrouth et maître de conférence associée à l’université Lyon 3 a donné, à l’occasion de sa mission d’enseignement à l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry (UFGSE) de Libreville, une conférence publique sur " la nature des conflits religieux dans le monde".

Vivant au cœur de la zone des conflits les plus sanglants de ce début de XXIe siècle, Mme Rezk a dressé un panorama à la fois historique, géographique et philosophique des problèmes religieux qui secouent notre planète.

Elle s’est intéressée non seulement aux cinq grandes religions qui articulent les croyances du monde, mais aussi aux religions traditionnelles, en posant d’entrée cette question essentielle : les religions sont-elles des facteurs de paix ou de violence ? Y ajoutant une question subsidiaire : est-ce que ce sont les textes d’origine des religions qui engendrent la violence, ou les interprétations que les hommes en font ?



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.