Produits impropres : Plus de 12 000 détruites

La direction générale des enquêtes douanières et du contentieux, conduite par Patricia Loury Antseleve, a procédé, hier, à la destruction de plus de 12 mille produits cosmétiques d'une valeur de près d'un milliard de francs. Des produits saisis préalablement dans plusieurs magasins de la place.

Cette opération de destruction des produits cosmétiques s'est déroulée à la décharge d'Alenakiri dans la commune d'Owendo, en présence du procureur de la République adjoint, Jean Nicaise Leyama, du commandant en chef en second des Forces de police nationale chargé de l'organisation et des personnels, Julienne Mouyabi, et de la consultante du groupe Colgate Palmolive Gabon, Marie-Sylvie Mistoul.

Ces produits contrefaits sont des savonnettes de marque “Pharmapur”, qui, à l'insu des autorités compétentes, font bon commerce dans plusieurs boutiques des quartiers et dans certains magasins de la place. "Pour protéger le consommateur, nous avons pris la décision de tuer Pharmapur comme il existait avant, et de faire un nouveau packaging, en plaçant un cachet dermatologique sur l'emballage du savon. Ce n'est pas un savon médical mais anti-bactérien. La reconnaissance de ces produits au port, par les autorités douanières, nous aide beaucoup”, a indiqué cette dernière.



H.N.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.