Pétrole : Le Gabon réintègre officiellement l'Opep

APRES avoir quitté en 1995 l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), suite au refus du cartel de réduire le montant de la contribution annuelle du Gabon, notre pays a officiellement rejoint cet organisme le vendredi 1er juillet 2016. Pour marquer l’événement, le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou, s’est rendu le jeudi 30 juin au secrétariat de l’Opep, à Vienne, où il s’est entretenu avec Abdallah Salem el-Badri, le secrétaire général sortant.

Selon un communiqué de l’Opep, les deux responsables ont évoqué la situation actuelle des marchés pétroliers, où le cours du baril de brut s’est stabilisé un peu en-dessous de 50 dollars, après avoir frôlé les 30 dollars début 2016, loin des sommets atteints entre 2011 et mi-2014 (entre 100 et 120 dollars).

Ainsi, le Gabon devient le 14e pays membre de l’organisation, qui compte également parmi ses membres la Libye, l’Angola et le Nigeria. C’est le seul pays pétrolier de la zone Cemac à l’Opep, dont ne font partie ni le Tchad, ni le Cameroun ou la Guinée-Equatoriale.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.