Perspectives économiques/Gabon : Un taux de croissance de 3,4 % en 2019

La Banque africaine de développement (BAD) a rendu public, le 16 janvier dernier, son rapport consacré aux perspectives économiques du continent pour l'année 2019.

Selon l'institution bancaire panafricaine, la situation du continent est bonne. Ainsi, les performances économiques générales de l’Afrique continuent de s’améliorer. « Le taux de croissance économique africaine devrait s’accélérer dans les années à venir, pour atteindre 4 % en 2019, et 4,1 % en 2020. Si elle est plus élevée que celle des autres pays émergents et en développement, il n’en demeure pas moins qu’elle reste insuffisante pour faire face aux défis structurels que constituent les déficits courants et budgétaires persistants et la vulnérabilité de la dette », indique ledit rapport.

Pour la la Banque africaine de développement, le défi est donc double : améliorer la trajectoire actuelle de la croissance et la rendre plus créatrice d’emplois. En outre, ledit rapport souligne que la stabilisation macroéconomique et les résultats en matière d’emploi sont meilleurs lorsque l’industrie tire la croissance. Ce qui suggère que l’industrialisation est un vecteur puissant de création rapide d’emplois.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.