Investissements : le groupe marocain Walili cible les secteurs prioritaires du Gabon

Investissements : le groupe marocain Walili cible les secteurs prioritaires du Gabon

Le ministre en charge de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot, et des investisseurs marocains, représentés par le groupe Walili, étaient en visioconférence, lundi 24 août courant. Au menu des échanges, la promotion des investissements et autres partenariats économiques.

Cette première prise de contact facilitée par l’ambassade du Gabon au Maroc était l'occasion pour les deux parties de mettre en évidence leurs potentiels respectifs en termes d’opportunités d'investissements.

"Cette rencontre se situe dans le cadre de la promotion des investissements, qui est l’une des missions de notre ministère. Nous avons pu échanger avec un groupe d’investisseurs marocains, notamment le groupe Walili qui souhaite investir au Gabon. Il faut dire qu’ils souhaitent investir dans les secteurs qui sont, pour nous, des secteurs prioritaires, notamment le secteur du bois, ceux de l’agro-industrie et de l’immobilier", a indiqué Carmen Ndaot.

Le ministre de la Promotion des investissements entrevoit, via ces échanges, le signe manifeste que le Gabon demeure une destination privilégiée pour les investisseurs. "Nous amorçons progressivement notre reprise économique, et il est maintenant de notre devoir de capter et de concrétiser ces investissements avec les outils que l’État a mis en place, notamment l’ANPI-Gabon", a renchéri le membre du gouvernement.

Pour le premier responsable du groupe Walili, le Gabon offre des opportunités certaines. "Nous avons plusieurs autres filiales, que ce soit l’agroalimentaire, la santé, le sport. Nous avons opté pour la diversification, cela fait plus de sept ans. C’est avec cette expérience, c’est avec nos cadres, que nous tenons à intégrer le Gabon, à entrer par la grande porte, de manière officielle et honorable", a déclaré le directeur général du groupe Walili, Amine Nokta.



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.