Gabon/Hydrocarbures : A la recherche de nouveaux investisseurs

Gabon/Hydrocarbures : A la recherche de nouveaux investisseurs

À l'horizon 2020-2021, le Gabon met les bouchées doubles pour augmenter sa production de pétrole brut de 50 %.

Et pour y arriver, il faut, entre autres, de nouveaux investisseurs pour l'exploration et la production de nouveaux gisements de pétrole. Pour marquer l'ambition des autorités pour ce secteur toujours porteur de valeurs ajoutées, le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba prendra part, du 9 au 11 octobre prochains, au Cap, en Afrique du Sud, à la conférence Africa Oil & Power.

Dans la métropole sud-africaine, le membre du gouvernement va promouvoir les opportunités d’exploration et de production du pétrole gabonais, tout en vantant les avantages du nouveau Code pétrolier, qui est désormais attractif pour les investisseurs. Ceux-ci auront, entre autres comme avantages, la baisse drastique des taux d’imposition, un taux minimum de redevance de 7 % pour le pétrole offshore conventionnel et de 4 % pour le gaz. Ces taux sont fixés à 5 % pour le pétrole et à 2 % pour les eaux profondes et ultra-profondes.



Willy NDONG.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.