Consommation/Viande de bœuf : Baisse du prix de la viande de bœuf fraîche

Le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement, Jean-Marie Ogandaga, a signé le 18 juin 2018, un arrêté qui fixe le prix a maxima, des différentes nominations de la viande fraîche de bœuf au consommateur final, hors supermarché, à Libreville, Owendo et Akanda.

Outre la viande de bœuf vendue avec les os, les prix de la majorité des différentes dénominations de ladite viande ont connu une baisse des prix, de l'ordre de 300 francs à 1500 francs.

C’est le kilogramme du filet de viande, 8000 francs à l’origine, qui a connu une baisse conséquente. Quant à celui de la carcasse à l’abattoir, il sera facturé 3500 francs au consommateur final. L’article 4 de cet arrêté précise que l’affichage des nouveaux prix est obligatoire. De plus, ajoute l’arrêté dans son article 5, les infractions constatées, comme la non-observation des prix décidés par l’administration, ou l’affichage desdits prix en magasins, seront sanctionnés conformément aux textes en vigueur en République gabonaise.

Enfin, la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) est chargée d’assurer le suivi de cette mesure



I. M’B.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.