Conjoncture 1er trimestre 2018 : le pétrole

En dépit d'une baisse de la production, les exportations ont progressé de 3,2 % à 2,39 millions de tonnes métriques alors que les recettes ont diminué de 25 % pour s'établir à 95 milliards de francs.

SELON la Direction générale des hydrocarbures (DGH), à fin mars 2018, la production pétrolière nationale a enregistré une baisse de 10,7%, pour s’établir à 2,4 millions de tonnes (17,41 millions de barils).

Le déclin naturel des champs matures, le maintien du quota de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) à -9000 barils/jour, ainsi que les arrêts pour travaux de maintenance expliquent ce repli de la production. Toutefois, les exportations ont progressé de 3,2% à 2,39 millions de tonnes métriques. La principale destination du brut gabonais reste l’Asie et le Pacifique à hauteur de 82%.

Au cours du premier trimestre, le prix du Brent a enregistré une forte progression (+24,1%) se situant à 66,76 USD/baril. Parallèlement, le prix moyen du panier des bruts gabonais s’est apprécié de 27,8% par rapport à 2017, pour se situer à 65,51 US$/bbl.

Par contre, le taux de change USD/F.CFA a clôturé le trimestre à 533,8 F.CFA, en dépréciation de 13,4% par rapport à 2017 sur la période sous revue.

Maxime Serge MIHINDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.