Conflit hommes-faune : Les clôtures contre les plantations dévastées

Avec les éléphants qui se rapprochent trop souvent des habitations et des zones cultivables, la protection des plantations agricoles, industrielles ou non devient une préoccupation pour l'administration.

Pour protéger les palmeraies de Mandji, la multinationale Olam Palm a construit une muraille de barbelés, sans pour autant entraver les corridors forestiers de migration des pachydermes. Conséquence, les plantations de Mandji poussent sans problème, et les éléphants qui avaient commencé à développer des appétits pour les jeunes palmiers, y ont renoncé.

En juin 2018, les agents de l'ANPN ont expérimenté une clôture électrique dans la région de Ntang-Louli (Makokou). Selon toute vraisemblance, les populations ne se plaignent plus pour l'instant, et l'observation continuent. Apparemment, les barbelées ont contraint les éléphants à respecter les palmeraies de la multinationale Olam.

Mais pourra-t-on ériger des barrières autour de toutes les plantations du Gabon ? Certaines organisations non gouvernementales envisagent de creuser des fosses autour des plantations, comme aux temps anciens.

Par contre, les solutions précédemment préconisées, comme suspendre ou tirer des balles à poudre de piment, ériger des grillages bruyants de canettes vides, n'ont pas prouvé leur efficacité.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.