BEAC : Taux de croissance à 0,8 % pour 2017

Selon les dernières projections macroéconomiques des pays de la sous-région, le conseil d'administration de la BEAC a revu à la hausse le taux de croissance en zone Cémac, qui passe de 0,2 % en 2016 à 0,8 % en 2017.

LE Conseil d'administration de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), présidé par le ministre congolais de l'Economie, du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé, Gilbert Ondongo, s'est réuni le 26 septembre dernier à Douala (Cameroun). Au cours de cette rencontre, le Conseil a pris connaissance de l'évolution récente de la situation macroéconomique au niveau mondial et dans la sous-région, qui est restée soutenue au cours du second trimestre 2017, notamment sous l'effet conjugué du raffermissement de la demande globale de la reprise du commerce mondial, de l'amélioration progressive de l'activité dans les économies avancées et émergentes, ainsi que des conditions financières mondiales globalement favorables.

Toutefois, le Conseil d'administration relève certaines incertitudes du fait notamment du durcissement de la politique monétaire plus rapide que prévu aux États-unis et du rééquilibrage progressif de l'économie chinoise.

S'agissant de la sous-région, le Conseil d'administration de la BEAC a revu à la hausse le taux de croissance en zone Cémac, qui passe de 0,2 % en 2016 à 0,8 % en 2017.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.