Trois questions à un gérant de cybercafé... : …Jérôme Issa : " La suspension d'internet nous pénalise "

L'Union. Internet, votre outil essentiel de travail, connaît des perturbations dans la foulée de l'élection présidentielle du mois d'août dernier. Comment vivez-vous cette situation ?

Jérôme Issa : Effectivement, c'est une situation qui nous pénalise beaucoup. Notamment pour certaines applications dont les clients se servent habituellement pour leurs travaux ou recherches. À ce niveau, ça devient vraiment inquiétant pour nous qui sommes gérants des cybercafés, étant donné que nombre de nos clients ne viennent qu'en soirée se connecter.

Quelles sont les incidences sur votre activité ?

- Il n'y a plus de recettes du tout. Les clients ne viennent plus, ils préfèrent se connecter avec leur téléphone via les applications comme VPN, IMO, etc. Vous comprenez que s'il n'y a plus de clients, il n'y a plus de recettes aussi. On arrive même plus à faire face à toutes nos charges liées à la location du bâtiment qui abrite nos activités et aux salaires. Si cette situation perdure, nous serons obligés de mettre la clé sous le paillasson.


Propos recueillis par COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.