Santé/Cas de grippe à Libreville : Phénomène saisonnier plutôt qu'une épidémie

Au vu du nombre élevé des consultations dans les structures sanitaires, les responsables de l'Institut d'épidémiologie et de lutte contre les endémies du Gabon (IELE) assurent qu'il s'agit d'une affection saisonnière qui sévit chaque année, à la même période.

« DEPUIS plus d'une quinzaine de jours, nous enregistrons beaucoup de cas de syndrome grippal. Les patients sont aussi bien les enfants, les personnes âgées que les adultes », nous a confié, hier, Pétronille, infirmière dans une structure sanitaire de Libreville. Centres hospitaliers, cliniques privées, centres de santé maternelle et infantile... Nombreux sont les patients qui présentent les mêmes symptômes : écoulement nasal, courbature, maux de tête, toux, fièvre, ceux de la grippe.

« Il s'agit d'une grippe saisonnière due au changement de saison, qui n'a rien à voir avec une épidémie de grippe quelconque. Ce qui se passe c'est que, comme tous les ans, la courbe habituelle entre le mois de novembre et celui de mars présente des taux élevés de consultations pour le syndrome grippal. Et, comme en 2016, ce début d'année 2017 ne déroge pas à la règle », a indiqué le Dr Marie René Okili Abdoulaye, responsable de la veille sanitaire à l' IELE.


Anita Jordanah TSOUMBA


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.