Couverture médiatique : Les journalistes en formation

Un groupe de quinze journalistes de presse écrite et en ligne était en formation à Libreville mardi dernier. Il s’est agi de renforcer leurs capacités sur la notion de gouvernance forestière et sur l’observation indépendante, afin de leur donner des outils pour améliorer la communication sur les questions environnementales.

De manière spécifique, ces hommes et femmes de média ont été dotés de capacités techniques pour l'observation de la faune et de la flore. Outre rendre compte, cette formation visait à doter les journalistes d'aptitude à influencer le corps social, par la critique positive, afin que le gouvernement puisse prendre des décisions positives.

C'était l'occasion de se rendre compte que leurs récits doivent pousser à l'action les autres instances de décision à travers des plaidoyers. Mais aussi la dénonciation des cas de corruption ou d’irrégularités dans les processus de gouvernance forestière, la mobilisation des personnes ressources telles que les parlementaires, les tribunaux, les décideurs de l’exécutif, les bailleurs des fonds, etc., afin que ces derniers interviennent, en cas de persistance de l'atteinte à l'environnement.



I.M'B



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.