Pêche illicite : Comment l’éradiquer dans les eaux du Gabon ?

La problématique a été débattue lors de l’atelier de sensibilisation organisé le mardi 26 février, à Port-Gentil, par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et le cabinet juridique Sea Shepherd Legal, qui se bat pour la sauvegarde de la faune marine par le renforcement et l'application des lois protectrices.

Un atelier a réuni récemment à Port-Gentil les représentants de plusieurs maillons concernés par le secteur de la pêche. Notamment la direction générale des Pêches et de l’Aquaculture, les pêcheurs industriels et artisanaux, la marine marchande, la brigade nautique et, par extension, le Tribunal de première instance de Port-Gentil, la direction générale de la Documentation et de l’Immigration, la Cour d’appel judiciaire locale, la police judiciaire, etc.

L'objet de ce rendez-vous était de sensibiliser ces acteurs aux menaces que représente la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN). Cela, pour offrir des possibilités de renforcement des politiques de lutte contre cette activité, protéger le patrimoine national issu de ce domaine et espérer augmenter, par ricochet, les capacités des officiers de police, des procureurs, des juges et d'autres responsables à poursuivre les délinquants ou contrevenants.

Il faut dire que la situation est plutôt alarmante. Chaque année, apprend-on, jusqu'à 25% des poissons sont capturés illégalement, 30% des prises ne sont pas déclarées et les quotas sont généralement basés sur de fausses données. Pis, les écosystèmes marins sont en train de s'effondrer.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Port-Gentil
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.