Violences en milieu scolaire : Un élève blesse au couteau son camarade

R.M.M., un adolescent de 15 ans, élève en classe de 6e au collège d'enseignement secondaire Bâ-Oumar et domicilié à Akébé-Plaine, est actuellement en garde à vue à la Police d'investigations judiciaires (PIJ).

Il lui est reproché d'avoir, en début de semaine, asséné plusieurs coups de couteau à son ami D.E.A., lui aussi mineur de 16 ans et élève en 3e au collège Fustel de Coulanges, aux Charbonnages.

Le déroulement des faits est raconté aux enquêteurs par la victime elle-même. D.E.A explique que l'agression survient sur la route menant à son domicile. Pendant qu'il chemine tranquillement pour rentrer chez lui, il est, dit-il, arrêté par R.M.M. et ses amis qui l'encerclent et tentent de le déposséder de ses biens, dont un téléphone portable et son argent du taxi.

Toujours d'après D.E.A lui-même, il serait parvenu à opposer une résistance à ses adversaires, malgré leur supériorité numérique. Dans la foulée, l'un des acolytes de R.M.M, un certain Owen, lui aurait ensuite donné un couteau. C'est avec cette arme blanche que D.E.A affirme avoir été blessé au bras gauche.

Son agresseur, ajoute-t-il, l'aurait même poursuivi quand, redoutant de perdre sa vie, il a tenté de prendre la fuite. C'est ainsi que, l'ayant rattrapé, R.M.M lui plantera trois autres coups de couteau dans le dos, avant de détaler à son tour, l'abandonnant dans une mare de sang.


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.