Jetée, inconsciente, sur un trottoir : Qui a tué Marie Ondo Biyogo ?

La famille et les connaissances de la disparue s'interrogent, après que cette mère d'une famille nombreuse a été jetée, inconsciente, sur un trottoir du carrefour Belle-Vue-2, dans le troisième arrondissement de la commune de Libreville, non loin de son domicile, par deux inconnus roulant à bord d'un véhicule Rav 4 Toyota de couleur verte.

Les faits se déroulent le mardi 14 mars dernier, dans l'après-midi. Leur récit est tiré des témoignages de la famille et des commerçantes installées aux abords du carrefour du quartier Belle-Vue-2.

Ce mardi 14 mars donc, vers 16 heures, Mme Marie Ondo Biyogo, vendeuse de charbon de bois au marché de la Peyrie, regagne son domicile, après une longue journée de travail. A la maison, elle trouve quelques-uns de ses enfants et petits-enfants. Elle se change et prend un repas, puis ressort : « Je reviens. Je vais voir quelqu'un qui me doit de l'argent », aurait-elle dit à ses enfants, sans donner le nom de son créancier, ni sa destination.

Vers 19 h 30, la maisonnée reçoit la visite d'un voisin du quartier venu lui annoncer : « Votre mère est mal en point à la clinique d'à côté. » Les enfants se rendent immédiatement à l'endroit indiqué, où ils trouvent leur mère effectivement dans un tel état, qu'ils décident de la transférer au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Mais la dame rend l'âme en chemin.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.