Fausse monnaie : Louis-Gaston Mayila en prison

IMPLIQUE dans une affaire de fausse monnaie, Me Louis-Gaston Mayila a été écroué, hier en fin de journée, à la prison centrale de Gros-Bouquet. En même temps que d'autres complices dont le magistrat Edzo Edzo, deux gendarmes et bien d'autres.

Dans notre édition du 20 septembre dernier, à propos de cette affaire mettant en cause Me Louis-Gaston Mayila, nous nous posons déjà la question de savoir s'il s'agissait de "Fausse monnaie ou de braquage" .

Au moment où nous mettions sous presse, plusieurs sources judiciaires affirmaient que l'homme politique et ses présumés complices se trouvaient déjà incarcérés à la prison centrale de Libreville. Motif : fausse monnaie. Quatre autres agents des forces de l'ordre attendaient d'ailleurs d'être fixés sur leur sort par les responsables du parquet de la République.

De fait, au lieu du prétendu braquage avec vol de véhicule - pour lequel le leader de l'Union pour la nouvelle République (UPNR) se serait volontairement rapproché des services de la Police judiciaire (PJ) pour porter plainte contre X -, les investigations semblent plutôt confirmer les soupçons de fausse monnaie dans laquelle l'ancien magistrat de la Cour administrative, et non moins ancien procureur, Edzo-Edzo, aurait joué un rôle crucial. Il s'agit donc d'une affaire aux contours brumeux, qui a finalement ouvert à Me Louis-Gaston Mayila, Edzo-Edzo, plusieurs gendarmes et d'autres complices, les portes de la prison centrale, hier, en fin de journée.

Mais, ajoute la source judiciaire, quelques heures après son admission à la prison centrale, il aurait été transféré dans un établissement hospitalier pour des raisons de santé.

Affaire à suivre.

Styve Claudel ONDO MINKO

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.