Délinquance juvénile à Franceville : Près de soixante adolescents interpellés

Une opération menée conjointement le 11 novembre par la police judiciaire et l'Office central de lutte antidrogue (Oclad), a permis d'interpeller cinquante-six adolescents. Essentiellement ceux qui écumaient les débits de boissons aux heures de cours et ceux qui portaient des vêtements indécents.

L'opération coup de poing a permis de mettre la main sur des jeunes filles vêtues de manière indécente. deux gérants d’espaces de jeux "King-off", surpris en flagrant délit d'exploitation de ces lieux pendant les heures de classe. Et deux jeunes consommateurs de drogue ayant en leur possession du chanvre indien. Ces derniers ont été placés en détention à la maison carcérale de Franceville.

Quant aux autres, ils ont été conduits au poste de police, où ils ont été tous rasés, filles comme garçons. Les parents de ces derniers ont été saisis et ont pu constater d'eux-mêmes, l'état de dépravation de leurs enfants.

Le parquet de Franceville rappelle que cette opération, qui vise la lutte contre la délinquance juvénile, s'inscrit dorénavant dans la durée. A cet effet, toutes les unités de police ont été mobilisées pour interpeller les jeunes adolescents qui persisteraient dans cette mauvaise voie.  " Ceux qui seront pris en auront au moins pour 48 heures de détention ", a prévenu une source judiciaire.(Paru le 18-11-16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.