Wushu : Renouvellement du bureau directeur fédéral

Programmée le dimanche 12 février 2017 au siège de l'Agakado JKA, sis à Glass, l'assemblée générale élective de la nouvelle équipe de la Fédération gabonaise de Wushu n'a pas eu lieu, pour défaut des candidats.

Pourtant, il y en avait deux : celles de Noé Abéké Madola, et de la présidente sortante, Mme Biyoghé née Edith Florida Ambimba Bougara.

Mais le dossier du premier cité a été rejeté auparavant par la commission d'homologation des candidatures pour « défaut d'affiliation du club Madola Boxing Pro à la ligue de l'Estuaire ». Et Mme Biyoghé née Edith Florida Ambimba Bougara a été disqualifiée par les résultats de l'enquête de moralité faite par la direction générale de la Documentation et de l'Immigration (DGDI).

« L'enquête de moralité effectuée sur Madame Ambimba Bougara épouse Biyoghé Edith Florida a révélé des faits de nature à mettre en cause sa présidence (...) Les indiscrétions font état de ce que la gestion de la fédération est aux mains de sa famille, qui s'oppose aux autres potentiels candidats », stipule la conclusion du rapport d'enquête de la DGDI. Laquelle, par conséquent, a donné un avis défavorable à la candidature de la présidente sortante.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.