Kick-Boxing/En prévision du renouvellement du bureau directeur fédéral : Eric Richard Ella Békalé exclu

Grincements de dents pour les uns, rires pour les autres. Tel est le climat qui règne actuellement au sein de la Fédération gabonaise de Kick-Boxing.

Et pour cause, le rendu de l'enquête de moralité diligentée par le département de la Jeunesse et des Sports auprès de la direction générale de la Documentation et de l'Immigration (DGDI) disqualifie le président fédéral sortant, Eric Richard Ella Békalé. Tout comme la candidature de Noé Abeke Madola, « rejetée pour défaut d'affiliation du club "Madola boxing club" à la ligue de l'Estuaire ».

« Depuis que Ella Bekalé Eric Richard est à la tête de cette fédération, il lui est reproché de s'être entouré des siens, faisant ombrage aux autres. D'où le fait que le directeur des Sports ne reconnaît aucune ligue de kick-boxing. Aussi, l'intéressé n'invite lors des compétitions internationales que les athlètes du Cameroun, d'où il tirerait ses origines. Il travaille uniquement avec le président de la Confédération de kick-boxing du Cameroun (….), avec lequel il traite affaires, ceci avec les subventions de la Fédération gabonaise de kick-boxing" , peut-on lire dans le rapport d'enquête.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.