Karaté : Election du président de la Fegakama

Le responsable de la Fédération gabonaise de karaté-do et arts martiaux affinitaires (Fegakama), Paterne Dicka, a annoncé hier qu'il se représente à la prochaine élection du président de cette instance.

Prévue pour ce samedi 11 février, cette élection verra, outre Me Dicka, deux autres candidats prétendre à cette fonction fédérale. Il s'agit de Jean René Akoghe et Gilles Ongondja-Koumoue. Tous deux sont d'anciens membres du bureau fédéral actuel.

La Fégakama a été secouée, ces derniers mois, par une vague de contestation et de défiance à l'égard du président sortant. Certaines initiatives ont ramené un début de calme au sein de cette instance, et d'autres devraient permettre d'assainir l'atmosphère. « Les états généraux que je voudrais organiser après cette élection en font partie », a indiqué Me Dicka.

« Ma candidature est surtout celle de l'expérience et de l'envie de continuer le travail déjà initié. Je sais bien, malgré nos efforts, qu'il y a des aspects à améliorer dans cette discipline. Mais nous avons, néanmoins, fait de belles choses », a indiqué Paterne Dicka.

Six ligues et six associations vont élire, ce samedi 11 février à 9 heures, dans la salle de réunion du ministère des Sports, le prochain président de la fédération de karaté. Son mandat sera de quatre ans.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.