Football/Après la participation du Gabon au Brittany international training games : Multiplier les expériences pour élargir le vivier des jeunes

DU tournoi de Montaigu (France) 2000 avait éclos une génération de jeunes footballeurs talentueux dont les plus courtisés (Shiva Star Nzigou, Stéphane Nguema Ondo et Fabrice Do Marcolino) avaient fini par vivre une expérience dans les clubs de l’Hexagone, avec plus ou moins de réussite.

Ces mêmes joueurs avaient été des acteurs majeurs de la qualification historique du Gabon à la Coupe d’Afrique des nations juniors 2003, avant de connaître, quelques années plus tard, une promotion logique en sélection nationale fanion.

Si, douze ans plus tard, l’équipe nationale des moins de 17 ans qui (via une invitation adressée à la Fégafoot) vient de participer à la première édition du Brittany international training games, du 9 au 12 avril 2015 à Ploufragan, ne connaîtra peut-être pas la même destinée, il reste que le tournoi qui a réuni, en plus du Gabon, le Maroc, le Stade Rennais et l’En-Avant Guingamp, a constitué une tribune pour nos jeunes compatriotes.

Quand bien même les résultats enregistrés dans les Côtes d’Armor n’auraient pas été satisfaisants sur le plan comptable, quelques éléments ont suscité l’intérêt des scouts et représentants des club, qui ont assisté aux différentes oppositions disputées sur la principale aire de jeu du Centre technique régional Henri-Guérin.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.