Football : Infrastructures sportives

Le ministre d’Etat, ministre chargé des Sports, Alain-Claude Bilie-By-Nze, a visité, samedi dernier, le stade Engong d'Oyem, quelques jours après ceux de Port-Gentil (stade Michel-Essonghe) et Libreville (stade de l'Amitié).

Située à 15 km de la commune d'Oyem et sur la route de Bitam, cette infrastructure sportive moderne, selon Bilie-By-Nze, qui était accompagné du gouverneur du Woleu-Ntem, Jean-Gustave Meviane M'Obiang, et des responsables de l'Agence nationale de gestion et d'exploitation des infrastructures sportives et culturelles (Anageisc), "n'est pas dans un état catastrophique".

Pour le chef du département des Sports, « les uns et les autres ont parfaitement confondu les arbres sauvages qui sont sur la pelouse et qui ne sont pas grand-chose. C’est une pelouse qu’on peut refaire en très peu de temps ». Non sans se réjouir que l’infrastructure, en elle-même, est très bien entretenue.

Une petite visite guidée par les responsables de l’Anageisc a permis à la délégation ministérielle de découvrir le contenu architectural de l’infrastructure. Avec ses 20 mille places assises, le stade Engong d’Oyem fait partie des meilleurs de la sous-région de l’Afrique centrale.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.