Cyclisme/Tropicale Amissa Bongo : Mathias Otounga Ossibadjouo rend hommage à la marraine

Le ministre des Sports, accompagné du gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Jacques Denis Tsanga, et du président de la Fédération gabonaise de cyclisme, Maurice Nazaire Embinga, est allé se recueillir devant le mausolée de l'illustre disparue.

EN prélude au démarrage, le 15 janvier prochain, de la 13e édition de la Tropicale Amissa Bongo, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mathias Otounga Ossibadjouo, à la tête d’une importante délégation, était à Bongoville, chef-lieu du département de la Djouori-Agnili, dans le Haut-Ogooué, lundi dernier, où il est allé en compagnie du président de la fédération gabonaise de cyclisme, Maurice Nazaire Embinga, et du gouverneur du Haut-Ogooué, Jacques Denis Tsanga, se recueillir devant le mausolée d'Albertine Amissa Bongo dont le nom a été donné à la course cycliste qui se court chaque année au Gabon depuis déjà 13 ans. Il y a déposé à l'occasion une gerbe de fleurs.

Un acte symbolique qui marque la reconnaissance infinie et permanente des organisateurs de la Tropicale qui commémorent à chaque édition la marraine de la compétition, a souligné le membre du gouvernement. « Avant de lancer les hostilités notre devoir c’est de venir nous incliner devant la tombe de notre marraine, celle dont la compétition porte le nom. Et c’est toujours avec émotion que nous le faisons », a indiqué Mathias Otounga Ossibadjouo.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.