Au terme des quatre premières journées : Ambiance sélective, organisation pas très nette

Si le palais des sports de Libreville brille de toute sa splendeur, aidé par la nouveauté des locaux, beaucoup de choses laissent à désirer. Tant sur le plan organisationnel que de l'ambiance.

Pourtant le Gabon n'est pas un novice dans l'accueil des compétitions continentales. En 2012 et 2017, le pays a organisé la Coupe d'Afrique des Nations de football avec brio. Fort de ces belles expériences cumulées, il devrait donc être aguerri. Ce ne semble pas forcément le cas.

Sans être exhaustif, on va prendre pêle-mêle cette connexion internet qui fait des caprices. Elle va, elle vient. Résultat des courses, difficile de rester connecté avec les rédactions respectives. Pourtant lors des éditions antérieures des CAN de football tenues sur son sol, les journalistes ne se sont jamais plaints ou peu.

Ensuite il y a cet espace presse pour suivre les matches avec une vue privilégiée sur le parquet. On s'y croirait dans une sorte de bistrot avec des tables en forme de tréteaux où une chaise vaut de l'or. N'aurait-on pas prévu dans la réalisation de cet édifice le travail de ses relayeurs de l'information ?

Côté ambiance, on n'est pas mieux servi non plus. Si les matches du Gabon donne lieu à une liesse populaire proche de l'euphorie, les autres sont ternes malgré le beau spectacle proposé sur le parquet.


L.R.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.