Athlétisme : Coup de gueule d'Ali Bongo Ondimba

Tout est parti des questions des journalistes qui, dimanche dernier à la fin du « 10KMPOG », ont dénoncé le laxisme et l'amateurisme de certaines associations sportives nationales, notamment la Fédération gabonaise d'athlétisme (FGA).

Avec un ton alternant parfois entre la diplomatie et la fermeté, surtout lorsque ses interlocuteurs lui ont demandé de prendre des sanctions contre les responsables fédéraux moribonds.

« Nous avons parfois discuté avec les fédérations internationales qui gèrent les associations nationales. Il y a un dialogue que nous devons instituer avec elles. Ce qui est très important, c'est que le ministre d'Etat en charge des Sports a des instructions précises pour que nous puissions développer, de plus en plus, les compétitions sportives », a déclaré Ali Bongo Ondimba.

« Il est clair qu'aujourd'hui nous voulons non seulement avoir des fédérations qui s'occupent beaucoup plus des athlètes, des sportifs. Mais aussi celles qui organisent des manifestations sportives (…) Nous voulons maintenant voir les Gabonais et Gabonaises participer à ces compétitions et, surtout, les remporter. Je suis aujourd'hui dans le concret : moins de paroles, plus d'actes et du concret. Il faut simplement que les uns et les autres s'y mettent. Ceux qui ne remplissent pas le cahier de charges laissent la place aux autres », a martelé le président de la République.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.