Réhabilitation des voiries de Libreville : Ali Bongo Ondimba sur deux chantiers

Le président de la République s'est tour à tour rendu au rond-point de la cité des Charbonnages et sur l'Avenue Jean-Paul II.

COMME à son habitude, hier, le président Ali Bongo Ondimba a voulu une fois de plus s'enquérir lui-même de l'état d'avancement des travaux sur plusieurs chantiers. Cette fois, la visite concernait les voiries de Libreville, notamment aux Charbonnages et à l'Avenue Jean-Paul II, la voie qui relie la Nationale 1 au Boulevard Triomphal. Histoire de réaffirmer l'importance qu'il attache à la qualité des voies urbaines de la capitale, dont la plupart connaissent un niveau de dégradation plutôt très avancé.

Sur le terrain, le chef de l'Etat a pu constater que le trajet qui part du rond-point des Charbonnages pour Diba-Diba, et qui comprend aussi la brettelle conduisant à l'ancien cimetière d'Ambowè, est presque dans sa phase de livraison. Les délais ont été tenus par l'entreprise adjudicataire. D'ailleurs, la société chargée du contrôle et de la validation des travaux réalisés, atteste de la qualité de l'ouvrage en béton bitumineux, auquel il ne manque plus que les ralentisseurs, la peinture et autres signalisations.

Du côté de l'avenue Jean-Paul II, les choses se déroulent également conformément aux attentes. Le numéro un gabonais a pu se rendre compte de ce que les travaux sont désormais en cours de finition.


O'. N.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.