Déclarations des présidents du PGP et de Démocratie nouvelle : Des divergences à venir au sein de l’opposition ?

Les récentes déclarations de certaines personnalités de l’opposition laissent présager des tiraillements sur ce pan de l’échiquier politique national.

Sans trop s'avancer, on constate qu'à la lumière des propos tenus par Benoît Mouity-Nzamba d'une part, et René Ndemezo'Obiang de l'autre, respectivement président du Parti gabonais du progrès (PGP) et de Démocratie nouvelle (DN), des divergences pourraient survenir quant au combat à mener pour l’opposition. Entre "résistance active" et "pragmatisme", les deux ne s'entendent guère.

Les ''résistants actifs'', n'entendent pas tourner la page sur le dernier scrutin. Selon eux, la seule bataille qui vaille est la contestation permanente et le rejet de toute tentative de dialogue avec le pouvoir établi.

Une démarche qui, selon plusieurs observateurs, pourrait s'avérer inopérante. Vu que les décisions de la Haute juridiction ne sont pas susceptibles d’appel.

De fait, avancent-ils, même si dans ce camp politique, le président de DN semble isolé, au regard de la situation actuelle de notre pays, sa démarche paraît la moins hasardeuse. Quoi qu’on en dise, l’histoire récente de notre pays prouve que les avancées démocratiques en matière électorale ont été obtenues à la suite des discussions, fruit du consensus et de compromis entre le pouvoir et l’opposition.


J.K.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.