5e session ordinaire des ministres du COPAX : Des réformes s'imposent

C'est l'une des résolutions de ces assises qui ont réuni, le week-end dernier, à Libreville, l'ensemble des ministres du Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX).

OUVERTE samedi dernier, dans un l'hôtel de Libreville, la 5e session ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX) a pris fin, hier, sur une nouvelle vision et les efforts à déployer pour assurer la paix et la stabilité de la sous-région.

Ainsi, sur la base du rapport de sa Commission défense et sécurité (CDS), réunie la veille, les ministres du COPAX ont, au regard de la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale, insisté sur l'urgence et l'impérieuse nécessité de réformer cette organisation communautaire. Ceci dans le but, entre autres, de se réapproprier leur propre sécurité et améliorer l'efficacité de la gouvernance.

Pour ce faire, il a été décidé de la convocation d'une session extraordinaire, laquelle sera précédée d'une CDS, en vue du lancement d'une réforme institutionnelle, structurelle et fonctionnelle du COPAX. Notamment avec la participation de tous ses Etats membres.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.