Zone de libre-échange : Ce que va gagner le Gabon

Vu sous l'angle des exportations, la ZLEC constitue pour le Gabon, pays de petite taille, une opportunité d'élargir son marché des consommateurs, en exportant vers un marché plus grand.

Dès l'ouverture des frontières, c'est, à coup sûr, le groupe Olam qui pourrait tirer avantage de cette zone, en exportant sur des marchés plus grands, ses produits agro-industriels semi-finis, huile de palme et caoutchouc, provenant respectivement de ses filiales Olam Plam Gabon et Olam Rubber. Il en est ainsi de tout autre opérateur économique actuel ou à venir.

D'ailleurs, le président de la République, chef d'Etat, Ali Bongo Ondimba, l'a mentionné à Kigali lors de la création de la Zone de libre-échange continentale : « En signant l'acte juridique de la zone de libre-échange continentale africaine, nous pouvons d'ores et déjà être optimistes. Elle favorisera la création de nombreux emplois et une croissance plus inclusive porteuse d'un développement harmonieux et équilibré pour notre continent. »

C'est vrai que les exportations de ces produits agro-industriels, et peut-être plus tard les produits issus des industries de transformation du bois pourront être freinés par les prix pratiqués, et la mobilité des biens et services.


I.M'B.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.