Vente des actifs de Shell Gabon : " Il n'y a pas de départ de Shell Gabon "

Selon le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou, la compagnie pétrolière Shell ne va pas se retirer du Gabon. Shell Gabon a juste décidé de mettre en vente ses champs pétroliers déficitaires.

Il n y a pas de retrait de Shell Gabon, ni de Total Gabon. Aujourd’hui, Total Gabon et Shell Gabon produisent 50 000 barils de pétrole par jour. Les champs qui sont mis en vente concernent environ 30 000 barils par jour. Total Gabon et Shell Gabon vont se focaliser essentiellement sur leur production offshore (...). », a indiqué Etienne Dieudonné Ngoubou. Selon le ministre du Pétrole, le gouvernement a déjà validé la transaction pour ce qui concerne les actifs de Total Gabon, et examine actuellement les modalités financière, technique et fiscale.

Concernant, Shell Gabon, le dossier sera à l’étude à partir de janvier 2017, a précisé le ministre.

Il a également confirmé les informations selon lesquelles la compagnie Perenco et le groupe américain Carlyle sont dans le dernier carré pour la reprise des actifs terrestres de Shell Gabon, sans préciser le montant de la transaction.



Maxime Serge Mihindou


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.