Secteur bancaire : L’UGB en perte de vitesse

Rupture de confiance entre L'Union Gabonaise de Banque et sa clientèle, due pour partie à une régression des service. L'enquête est intraitable.

Menée par l’agence conseil en stratégie et communication, ACO Design Afrique, cette investigation montre les défaillances de services à la clientèle. Temps d'attente au guichet, alimentation et fonctionnement des distributeurs défaillants: les clients en ont ras-le-bol. Le manque de personnel est pointé du doigt, mais aussi le matériel. Le 4e groupe bancaire d’Afrique, Attijariwafa Bank, aurait-il baclé son travail ?

Disposant de l’un des plus grands réseaux de guichets automatiques de distribution (GAB), ceux de l’UGB, a contrario de ses concurrents, sont pour la plupart inopérants aux dates de pointe. Une négligence qui ne semble pas émouvoir la direction générale, qui prétexte avoir migré vers un système plus efficace.

« La fin du mois, il faut tourner dans toute la ville pour trouver un guichet UGB opérationnel. Si vous ne voyez pas de message "hors service", c’est "pas d’argent dans le guichet" qui s’affiche. (...) Nous sommes donc obligés d’aller retirer de l’argent chez les concurrents », s’indigne un client de la banque.

Les autres griefs faits à l’UGB tiennent au manque de réactivité des gestionnaires dont le professionnalisme est remis en doute. L’UGB fait aujourd’hui piètre figure dans le secteur.



MSM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.