Secteur bancaire : La BGD va être liquidée

Après plusieurs examens minutieux, la Commission bancaire de l'Afrique centrale a estimé que le plan de restructuration de la Banque gabonaise de développement (BGD) proposé par l'administrateur provisoire n'était pas crédible et ne tenait pas compte de l'urgence que requiert la situation très critique de cette banque, vieille d'un demi-siècle. Par conséquent, elle a décidé de procéder au retrait de son agrément.

C'EST une page de l'histoire bancaire du Gabon qui se tourne. Créée le 8 juin 1960, la Banque gabonaise de développement (BGD) va cesser définitivement ses activités.

Réunie en session ordinaire le 20 septembre 2018 à Yaoundé, la Commission bancaire de l'Afrique centrale (Cobac) a examiné la situation de la banque. A cette occasion, elle a pris acte des résolutions adoptées à l'issue des sessions ordinaire et extraordinaire de l’assemblée générale des actionnaires de la banque qui se sont tenues le 23 juillet 2018.

La Cobac a constaté que le plan de restructuration de la BGD proposé par l'administrateur provisoire n'est pas crédible et ne tient pas compte de l'urgence que requiert la situation très critique de cette banque.

Par conséquent, elle a décidé de procéder au retrait d’agrément prudentiel de la BGD, conformément à l’Article 53 du règlement n°02/14/CEMAC/UMAC/COBAC/CM relatif au traitement des établissements de crédits en difficulté.

Elle a, en outre, habilité son président à nommer un liquidateur à la BGD et à fixer sa rémunération.



Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.