Procédures de création d’entreprise : L’implication de l’Onec

Le ministre de la Promotion des investissements, Jean-Fidèle Otandault, a eu, le 25 juin, à l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI), une séance de travail avec l’Ordre national des experts comptables (ONEC) du Gabon. Cette rencontre avait pour objectif de placer l’expert-comptable au cœur du processus de création d’entreprises au Gabon.

En effet, en matière de création d’entreprise, l’expert-comptable est le premier interlocuteur de tous porteurs de projet. C’est pour cette raison qu’il doit être impliqué dans le processus conduisant à la réalisation finale de l’entreprise. "Nous sommes tout à fait disponibles. Nous avons identifié un certain nombre de grands axes sur lesquels, effectivement, nos deux institutions pourraient se mettre au travail. Nous avons reçu une feuille de route relativement claire de M. le ministre pour que très rapidement, nous nous mettions au travail", a expliqué Franck Sima Mba, président de l’ONEC.

Le ministre Jean-Fidèle Otandault a réitéré sa détermination à lever les principaux écueils qui freinent la création d’entreprises au Gabon. "Nous sommes tombés d’accord sur la dématérialisation de toute la procédure. Nous allons mettre en place, dès la semaine prochaine, un groupe de travail avec les experts comptables pour voir quels sont les freins ? Qu’est-ce qui bloque ? Qu’est-ce qui fait qu’en 24 heures, on ne puisse pas créer une entreprise ? ", a indiqué le membre du gouvernement.



AEE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.