Marché financier sous-régional : La BVMAC transférée à Douala

n’y a plus de conflit de compétence entre la Banque des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) du Gabon et le Douala Stock Exchange du Cameroun.

La lutte à mort pour l'obtention du siège officiel de la place boursière d’Afrique centrale, qui aura duré une dizaine d'années, vient de connaître son épilogue. Les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac) réunis le 31 octobre à N’Djamena ont finalement tranché. D’un commun accord, ils ont décidé du transfert, à Douala, de la BVMAC jusqu’alors logée à Libreville.

La capitale gabonaise, quant à elle, conservera le siège de la Commission de surveillance du marché financier sous-régional (Cosumaf).

Outre cette décision de fixer le siège du régulateur du marché financier régional à Libreville, et celui de la Bourse des valeurs mobilières régionale à Douala, la conférence des chefs d’Etat a également désigné la Banque des Etats d’Afrique centrale comme dépositaire central.

Cette mesure vient sonner la fin de la concurrence improductive que se livraient les deux places boursières. Désormais donc, ce sera à Douala que s’effectueront toutes les opérations boursières de la sous-région. Ce qui devrait étoffer le marché et encourager les entreprises qui hésitaient encore à faire leur entrée en bourse.


W.N.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.