Licenciements économiques à CFAO AES/ Entretien avec le directeur des Ressources humaines… : …Simmonet Nzengui : " lorsque l'économie se contracte, c'est le pays tout entier qui en subit les conséquences "

Pris dans la tenaille du contexte économique difficile, l’entreprise CFAO AES n’a pas d’autres choix que de réduire ses effectifs. Simmonet Nzengui, directeur des ressources humaines du concessionnaire nous en dit plus dans l'interview qui suit.

l'Union. Selon les délégués du personnel, l’entreprise aurait pris la décision de licencier près de 70 salariés en se focalisant essentiellement sur la main d’œuvre locale plutôt que celle étrangère, largement mieux rémunérée. Confirmez-vous ces informations ?

Simmonet Nzengui: l’entreprise CFAO AES Gabon, en distribuant des véhicules au Gabon, est un opérateur économique historique dans le pays. Nous employons actuellement 306 collaborateurs, répartis sur trois localités du pays, à savoir : Libreville, Port-Gentil et Franceville. Lorsque l'économie se contracte, comme c'est le cas en Afrique centrale, c'est le pays tout entier qui en subit les conséquences. Le constat est partout le même. Moins d’investisseurs, des clients qui maîtrisent des coûts ou qui surveillent leur budget des parcs automobiles...toutes les entreprises doivent s'adapter à ce contexte...

Pour la suite de l'interview, consulter le Quotidien l'Union du jour.


Propos recueillis par Maxime Serge MIHINDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.