Entretien : "L’expert-comptable est un acteur au cœur du développement économique"

Entretien : "L’expert-comptable est un acteur au cœur du développement économique"

Face à la confusion qui règne au Gabon sur le métier de l’expertise-comptable, l’ancien ministre Jean Fidèle Otandault, 1er expert-comptable gabonais inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables de France (Paris-Ile-De France) et agréé Cémac, nous édifie sur cette profession.

- L’Union : Comment peut-on définir un expert-comptable ?

- Jean-Fidèle Otandault : L’expert-comptable est une personne qui se trouve au cœur du monde des affaires. Il travaille généralement en profession libérale, comme un médecin, un avocat ou un architecte. Il tient et contrôle la comptabilité de ses clients : des entreprises, des institutions, des administrations. Mais aussi les conseille et les accompagne sur leur gestion et leur stratégie.

L’expert-comptable est à la fois un comptable et un expert. Il est le partenaire le plus proche du décideur ou du chef d’entreprise qui lui confie les missions les plus diversifiées. Dans un contexte économique globalisé, complexe et incertain, l’expert-comptable accompagne ses clients dans les défis quotidiens.

- Qui sont les clients des experts-comptables ?

- Toutes les entreprises, de toute taille (de l'entreprise individuelle à la multinationale) et de tout secteur (industrie, commerce, artisanat, services, agriculture), mais aussi les professions libérales, les associations, les collectivités locales, le secteur public et parapublic peuvent bénéficier des conseils des experts-comptables. De la création de l'entreprise à sa transmission, l'expert-comptable apporte au dirigeant sa vision globale de généraliste pour l'informer, l'éclairer, lui "simplifier l'entreprise" et lui permettre ainsi de se recentrer sur son métier.

- Quelles sont les missions d’un expert-comptable ?

- Ses compétences pluridisciplinaires permettent à l'expert-comptable d'assurer des missions multiples. De la production des comptes annuels à la prise en charge totale des fonctions comptables, administratives et financières de l'entreprise cliente, ses conseils peuvent concerner aussi bien la comptabilité, la gestion, le financement, la fiscalité, le social, l'organisation, l'informatique, la restructuration, la privatisation, la formation…Ses hautes responsabilités peuvent également l'amener à participer à la définition et à la mise en œuvre de la stratégie de l'entreprise. Par sa formation hautement qualifiée, le diplômé d’expertise comptable est capable d’apporter des solutions concrètes aux préoccupations économiques, financières, juridiques, fiscales et sociales de ses clients. Enfin, l’expert-comptable peut aussi consacrer une partie de son activité à l’enseignement public ou privé.

- Quel est le profil de l’expert-comptable ?

- Si l'amour des chiffres est nécessaire pour exercer cette profession, il faut y ajouter des qualités de gestionnaire, l'esprit de synthèse, l'écoute, la diplomatie et la rigueur. L'expert-comptable moderne est non seulement un technicien et un homme d’organisation, mais également quelqu’un qui a un sens commercial et de bonnes qualités de communication, car c’est un métier de contacts humains et de dialogue avec des collaborateurs et des clients très divers. L’expert-comptable a en effet un rôle de confident, d’accompagnateur d’entreprise et de manager libéral.

- Pourquoi choisir le métier d’expert-comptable ?

- Parce que c'est un métier passionnant, en développement constant et en prise directe avec les évolutions économiques et politiques. Parce que c'est une profession qui ne connaît pas le chômage et où l’on gagne bien sa vie si on est motivé, dynamique et attiré par le travail en équipe. Parce que la notion de profession libérale inclut celles de liberté et d'indépendance : liberté d'entreprendre, de penser, de travailler selon ses convictions ; indépendance du libéral qui choisit ses clients, ses pôles de compétences et d’interventions.

Bref, parce que c'est un métier qui demande une grande implication personnelle – en contrepartie de responsabilités élevées – et qui recrute de plus en plus de jeunes diplômés.

- Quel est le rôle des experts-comptables dans l’économie gabonaise ?

- Sous l’impulsion du président de la République, son Excellence Ali Bongo Ondimba, le gouvernement mène depuis quelques années une politique déterminée en faveur de la création d’entreprise, donc de la lutte contre le chômage et, plus particulièrement, le chômage des jeunes. Jamais l’esprit d’entreprendre n’a été aussi dynamique au Gabon. Mais il va falloir d’une part, continuer d’inciter ceux qui ont un projet à sauter le pas de la création d’entreprise en sécurisant leur démarche et, d’autre part, assurer la pérennité de ces jeunes pousses. Pour qu’une économie se porte bien, il faut qu’elle suscite des vocations d’entrepreneurs. Par leurs conseils, les experts-comptables apportent une aide incontestable aux entreprises qui se créent. Ce sont des interventions essentielles pour assurer le développement et la pérennité des entreprises. Notre économie se doit d’attendre notre contribution à son évolution et à son redressement.  

- Combien y a-t-il d’experts-comptables au Gabon ?

- Permettez-moi tout d’abord de vous affirmer ma foi inébranlable dans un avenir radieux des métiers du chiffre et de l’économie grâce à la vigueur de notre économie nationale. Pour répondre à votre question, je dirai que le nombre d’experts-comptables gabonais exerçant en profession libérale est très faible par rapport au nombre de jeunes gabonais qui s’engagent dans le cursus de formation lourd qui est le nôtre. Pour autant, nous devons, au quotidien, témoigner du respect que nous avons pour les futurs diplômés. Ils sont notre avenir. Par leur dynamisme, leur clairvoyance, leur capacité d’adaptation, ils sont un facteur de changement et d’innovation.



Propos recueillis par Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.