Santé/Lutte contre le Sida et les IST : Les comportements à risque en question

Le thème était au centre de la conférence-débat animée, dernièrement, par un ensemble d'associations et d'organismes engagés dans la lutte contre le VIH/Sida et les IST.

L'organisation non gouvernementale (ONG) Belle Vie, en partenariat avec la direction générale de la Prévention du sida (DGPS), et d'autres associations (Renaps/AJ, Mezo Plus Santé, l'Oplas, Zoumountchi Gabon, Nouveau Santé Plus, le Lions Club Samba, etc.) étaient récemment dans un lycée de Libreville.

Parmi les thèmes débattus, la différence entre le VIH et le Sida. Les pratiques à risque, les raisons de la hausse de la prévalence, les Infections sexuellement transmissibles (IST), etc.

« Le VIH est le début de la maladie. C'est le Sida qui la fait évoluer, si le malade ne se soigne pas ou s'il subit un mauvais traitement. Et les IST, ne sont autres que toutes ces infections transmise par voie sexuelle», explique Jerry Onanga Mbourou secrétaire exécutif de l'association Nouveau Santé Plus. Il a rappelé que le VIH et le Sida ne sont pas des maladies utopiques, elles sont réelles, opportunistes et tuent si l'on n'y prend garde.

Et du fait de l'insouciance de certains jeunes face aux comportements à risques, l'exposant a incité ces derniers à prendre conscience de ce danger et d'être interactifs dans leur vie.


C.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.