Patrimoine/Donation : Le Pr Louis Perrois lègue ses archives au Gabon

L'ethnologue et historien français de l’art africain vient de léguer, par l'entremise du laboratoire Langue, Culture & Cognition (LCC), des milliers de pages et des centaines de bandes audio de données collectées dans notre pays, plus d’une vingtaine d’années durant.

C'EST à Saint-Gely-du-Fesc, à 10 kilomètres de la ville de Montpellier (France), que le Pr Patrick Mouguiama-Daouda, directeur du laboratoire Langue, Culture et Cognition (LCC) de l'université Omar-Bongo, est allé réceptionner la donation de son homologue français Louis Perrois, ethnologue et historien de l’art de grande réputation en Afrique subsaharienne.

Il s'agit d'un important corpus recueilli et transcrit en langues locales, puis en français, et couvrant des thèmes variés de la tradition orale, de l'histoire (interviews sur les villages, clans, migrations, toponymes, etc.), et des rites (circoncision, culte des ancêtres...). Ces documents intègrent également le patrimoine matériel (masques, outils, instruments de musique, etc.).

Il s'agit donc là d'un gisement de données non encore ou très peu exploitées que l'ethnologue français cède gracieusement à la communauté scientifique gabonaise, au moment où les villages disparaissent ou se vident de leurs populations. Ce matériau permettra ainsi de reconstituer des pans entiers de nos traditions et la trame évolutive de notre culture sur près de 60 ans.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.